1. Fermin Muguruza
    Afro-Basque Fire Brigade - Tour 2007

    Afro-Basque Fire Brigade - Tour 2007


  2. Talka016 DVD

    Apprenant à voler
    [Fer Apoa]
    Dédié à tou(te)s mes camarades de ce voyage inoubliable

    J'aime les aéroports. Ce sont des endroits où les gens arrivent et d'où ils partent. Des espaces pleins de vie, des lieux pleins de vies, des rêves et d'histoires qui se croisent, se frôlent, se trouvent, se perdent. Des moments fugaces, des regards curieux, des langues impossibles et des gens incroyables. Comme la vie en elle-même, quelque chose d'incroyable. La vie est comme un vol qui décolle et nous emmène vers l'inconnu, navigant dans des mers de nuages rouges et gris, traversant des forêts de plumes et des horizons lointains et atterrissant finalement sur d'énormes pistes de danse. Assis face à l'énorme vitre qui m'unit au monde, je vois les hélices tourner, les cauchemars s'évaporer dans un ciel infini, les rêves se rapprocher doucement vers mon ciel et je vois aussi, au loin, la traînée blanche que les embarcations clandestines laissent derrière elles, entre les vagues de confusion de la mer et l'éclat orangé des explosions de guerre, pas si éloignées, et je pense que d'autres n'ont pas eu ma chance. La chance de faire ce voyage. J'aimerais intervertir le monde. Le retourner. Que le globe sale où nous vivons soit un grand aéroport rempli d'hommes et de femmes libres, sans frontières, sans contrôles d'immigration, sans yeux surveillant, aveuglés par la peur et sans uniformes armés de lois et de haine. Oui, j'aime les aéroports, ce sont des points de fugue, de rencontre et de réunion, de rêves de futur. Cités de marches anonymes et de réveils silencieux. Cathédrales érigées en honneur de l'être humain pour un lendemain sans Dieu. Sans dieux. Il n'y a personne là-haut, seulement nous autres avec nous-mêmes. Et c'est suffisant. Le reste, une vie solitaire, c'est comme l'énorme salle d'attente d'un hôpital. Donc je pense que je vais déménager pour vivre dans un aéroport. Que Toño et Jaione, mes amis et tous les autres voisins de Amute me pardonnent, mais… je n'ai plus peur de voler. Le meilleur arrive maintenant. Le meilleur est encore à venir. Santé et bon voyage les amis !!

    Fer Apoa


TWITTER
VIDÉO

No more tour (trailer)